svetlana

Svetlana Eganian

Svetlana Eganian a été formée au Concervatoire Tchaïkovsky de Moscou auprès de prestigieux professeurs tels que Bella Davidovitch et Zinaida Ignatieva, disciple du légendaire Samuel Feinberg. Elle a obtenu brillamment les quatre premiers prix (concertiste, musique de chambre, pédagogie et accompagnement), avec les éloges du jury composé de membres éminents de l'école russe : Nicolaeva, Bachkirov, Malinin, Naoumov, Dorenski...

Elle s'installe en France et depuis, enseigne au (CNSMD) Concervatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon.
Au début des années 90, elle fonde une Académie Internationale  d’Eté de piano (académie "Appassionata"), qui réunit des pianistes de tous niveaux, venant de divers pays (France, Corse, Corée, Bulgarie, Russie, Turkménistan, Suisse, Belgique, Japon, Indonésie…).

Svetlana Eganian fut pendant plusieurs années directrice artistique de l’Académie de musique Alizés à Rabat au Maroc et mène une action pédagogique et artistique également en Guadeloupe.
Présidente et directrice artistique du Grand Concours International de Piano, elle continue sa carrière de concertiste et participe à de nombreux festivals internationaux, se produisant avec diverses formations.

Parmi ses partenaires, les violoncellistes Mark Drobinsky et Jeroen Reuling, les sopranos Virginie Pochon, et Mélanie Moussay, la mezzo-soprano Yaroslava Kozina, le ténor égyptien Georges Wanis, les violonistes Allissa Margouliss, Alexandre Melnikov et Constantin Corfu, l'Orchestre de chambre de Namur dirigé par Maître Jean-Luc Balthazar... 
Elle s’est produit également en trio avec des musiciens de l'Orchestre National de Lyon.
Le festival Le Printemps musical des Alizés  à Essaouira (Maroc) depuis 5 années, lui a aussi permis de collaborer avec d’autres artistes renommés, tels que le violoniste Dong-Suk Kang, l’altiste Hartmut Rohde, le contrebassiste Michael Wolf, les violoncellistes Frans Helmerson, Philippe Muller et Young Chang Cho…

Ses enregistrements ont reçu les louanges de la presse :


"...sa virtuosité impeccable, sa technique impressionnante, doublées d'une clarté de vision et d'une grande sensibilité, lui permettent d'aller au plus profond de l'âme des oeuvres..."
 
‘’ Epique quand il le faut, lyrique toujours, elle sait entretenir le mystère(…) ‘’

‘’La clarté des plans, la fraicheur et la vitalité de l’interprétation ainsi que la subtilité du toucher méritent qu’on l’écoute (…)’’
Michel Le Naour – Le Monde de la Musique

et après un récital consacré à Scriabine :
 "...la virtuose a mis en évidence une technique hors du commun, faite de fluidité et de transparence. Sa qualité majeure, une pureté de style exceptionnelle, permet à des sommets trop méconnus comme la huitième sonate d'atteindre à un pouvoir de séduction capable de toucher les publics les moins initiés..."

Philippe Andriot – Le Tout Lyon

 

luba

Louba Aroutiounian

Luba Aroutiounian, pianiste d’origine russe, commence à jouer du piano dès l’âge de quatre ans. Elle est soliste, chambriste, accompagnatrice et professeur. Elle a été professeur de piano à l’Académie de Musique de Moscou, au Conservatoire National d’Erevan en Arménie, au Conservatoire de Musique en République Tchèque, à l’Académie Internationale de Musique en France et à l’Académie Internationale de Musique à Rabat et enseigne le piano au Conservatoire Royal Supérieur de Bruxelles. Elle est également membre du jury du « Grand Concours International de Piano».

Luba Aroutiounian reçoit les quatre premiers prix du Conservatoire National Supérieur Tchaïkovski de Moscou : pédagogie, musique de chambre, accompagnement et soliste. Luba Aroutounian a participé à divers festivals comme le festival de Van Vlanderen en Belgique, à divers tournées et concerts en Europe et en Amérique du Nord. Elle participe en tant qu’accompagnatrice officielle aux Master Classes et Concert de l’European School of Talented Strings ainsi que pour des concours réputés comme le Concours musical international Reine Elisabeth de Belgique et le Concours international de Yehudi Menuhin en Angleterre.

 

 

zignaida

Zinaida Ignatieva

Zinaida Ignatieva commence ses études de piano en 1944 à l'école de musique de Moscou. De 1949 à 1957, elle étudie avec  Georgy Briushkov et Anaida Sumbatian dans la célèbre Ecole centrale de Moscou pour les enfants surdoués en musique.En 1957, elle est admise au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou dans la classe de Samuel Feinberg. Ultérieurement, elle a complété son apprentissage dans la même institution sous la direction de Vladimir Natanson. En 1960, Ignatieva participe au 6ème Concours International de Piano Frédéric Chopin de Varsovie présidé par Arthur Rubinstein où elle obtient le 5ème prix. Depuis 1962, Zinaida Ignatieva est enseignante au Conservatoire de Moscou. Devenant Grand Professeur au sein de ce célèbre établissement, elle obtient la plus haute distinction de l’état Russe : Artiste populaire de Russie pour ses mérites de concertiste et pédagogue, Chopin constitue l’essentiel de son répertoire. Mais elle est reconnue aussi pour ses interprétations de sonates de Beethoven, des œuvres de Bach, Bartóket des compositeurs russes comme Scriabine, Tchaïkovski, Rachmaninov, Glazunov, Kabalevsky, Feinberg, Alexandrov, Pirumov et autres.

 

 

Davidovich

Bella Davidovich

La grande dame du piano Bella Davidovitch, (américaine originaire de Bakou en Russie), appartient à cette école russe dans la lignée de grands pianistes et pédagogues que furent Jakov Flier et Constantin Igumnov dont elle fut l’élève. En 1949, elle obtient le Grand Prix du Concours Chopin à Varsovie, elle fut autorisée à se lancer dans une grande carrière internationale.

Professeur au célèbre Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, ce n’est qu’en 1967 et 1971 qu’elle put enfin se produire à l’ouest, mais lorsque son fils, le violoniste Dimitri Sitkovetsky, oublia de rentrer à Moscou après une tournée aux Etats-Unis en 1977, elle se trouva interdite de concerts à l’étranger pendant un an, avant qu’elle puisse retrouver son fils un an plus tard. Lorsqu’elle émigra aux Etats-Unis en 1978, elle put enfin faire éclater son talent dans le monde entier.

Dès lors, sa grande carrière internationale – durant laquelle elle ne cessera de jouer Chopin – était lancée, même si elle avait déjà 50 ans. Les plus grandes salles, les plus grands orchestres, s’arrachent ses services et ce n’est que justice, ainsi qu’on peut s’en rendre compte dans ses enregistrements Chopin du début des années 80, sensibles et puissants à la fois. Depuis son arrivée aux Etats-Unis, Bella Davidovitch a enseigné à la célèbre Juliard Scool of New York.

 

Anne berteletti

Anne Berteletti

Médaille d' or et prix de perfectionnement du CNR de GRENOBLE
Premier prix de piano et de musique de chambre du CNSM de PARIS
Lauréate du Concours International Claude Debussy (FRANCE)
Diplomée de l' Académie Chigiana de SIENNE ( ITALIE )
Premier du Concours International de Musique Contemporaine de SAINT GERMAIN EN LAYE
Professeur ( CA) à l' ENM de GENNEVILLIERS
Professeur assistant au CNSM de LYON jusqu' en 1994
Soliste .Spécialiste du répertoire de la musique contemporaine . Accompagnatrice de chanteurs lyriques

 

Julien Rezak

Né à Paris en 1983, Julien Rezak commence dès son plus jeune âge à apprendre le solfège et la mandoline avant de débuter le piano à 10 ans.

Après de brillantes études au Conservatoire national de Région de Paris, il est admis en 2001 dans la classe de Michael Faerman au Conservatoire Royal de Bruxelles. Il accède au grade de Master en juin 2005 avec grande distinction et approfondit actuellement ses études d’accompagnement.

Soucieux d’élargir son horizon musical, il entreprend en 2001 un cursus de Musicologie à l’Université de Paris-Sorbonne. Après avoir obtenu sa Maîtrise mention très bien, il poursuit aujourd’hui ses études au CEFEDEM de Dijon en vue de devenir professeur de piano diplômé d'Etat.

Sa double formation lui a donné l’occasion de se produire en concert notamment à Abu Dhabi, Bruxelles, Paris, Prague et Rome. Julien Rezak a fait ses débuts avec orchestre en 2006 sous la direction d’Eric Darrigrand dans le cadre du 250ème anniversaire de la naissance de Mozart.

Il voue une grande passion pour l'oeuvre de J. S. Bach, pour le répertoire pianistique méconnu ainsi que pour les transcriptions.

Yolande KOUZNETSOV

Pianiste concertiste, compositrice, lauréate de concours internationaux, professeur de piano.

Yolande Kouznetsov à fait ses études au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, elle obtient un Master 2 de musicien interprète mention TB, un Master 2 de Pédagogie ainsi qu'un Certificat d'Aptitude à l'enseignement du piano. Depuis plus de 10 ans, elle se produit en public au sein de nombreux festivals internationaux (Festival des "Alizées" à Rabat et Essaouira au Maroc, "les Pianissimes" en France, concerts au profits d'associations quaritatives en Belgique avec Philippe Raskin, concerts organisés par la CMAC dans la grande salle ATRIUM à Fort de France en Martinique...). Ses prestations lui valent des prix internationaux, elle est lauréate du Concours international de Piano d'Agropoli en Italie.

Ses compositions pour pianistes débutants sont éditées chez H.Lemoine, Delrieu et Soldano.

 

Haut de page